AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Accueil FAQ Rechercher Membre Groupe Profil
Connextion
S'inscrire


Académie pensionne regroupant humain et les porteurs de Mutation. Une chance de se comprendre ou le contraire ?
 

Partagez|

Evénement Décret Royal} Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ? (Part 1 - Katsuaki K. & S. Lucy T. )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maîtresse du jeu
avatar
Vous
Date d'inscription : 28/07/2016
Statut : Je suis un fantôme
Age : 1
Féminin
Messages : 10
Points R.P.G. : 14
Cela dépend de l'intervention qui doit être mienne.


Anniversaire : 31 Mars
Rang : Maître du rire
Âge : Multiple

MessageSujet: Evénement Décret Royal} Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ? (Part 1 - Katsuaki K. & S. Lucy T. ) Mer 10 Aoû - 0:05



Juste pour le rire !
1ére événement du forum ouverture le 28.07.2016

Décret Royal.
100x100

Katsuaki Kinoshita

Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ?
100x100

S. Lucy Turner

Je lance un défi à Lucy de dompter le beau loup qu'est Katsu.
Un petit survol ?



Bienvenue pour le premier R.P.G. de cet événement.

Le défi :
Je lance un défi à Lucy, de dompter le beau loup qu'est Katsu.


  • Un rp dans Le parc de l'académie.
  • Je vois ça en fin de soirée, notre jeune violoniste se serait mise dehors avec son violon et jouerais des morceaux de son répertoire un peu nostalgique. Katsu la verrait et...
  • La première rencontre ce fera alors qu'il est sous sa forme de loup.
  • Notre beau sang mêlé serait blessé.



Cher Katsuaki Kinoshita et Chère S. Lucy Turner voici vos pilules. Je vous laisse les prendre et bon amusement à vous.
Amicalement "Le mystére".

code fiche by @ Ashley Redferd

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Actif
avatar
Vous
Date d'inscription : 26/06/2016
Statut : Présent
Age : 23
Féminin
Messages : 291
Points R.P.G. : 22
15 lignes minimum


Statut : Cœur à prendre
Asseyez-vous, fermez les yeux et laissez le son de mon violon vous faire perdre pieds...

Anniversaire : 29 décembre
Humeur : Ravie
Rang : Humain
Âge : 17 ans
Travail : Violoniste reconnue

MessageSujet: Re: Evénement Décret Royal} Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ? (Part 1 - Katsuaki K. & S. Lucy T. ) Jeu 11 Aoû - 0:05




La nuit avait été longue, ennuyeuse et fatigante pour Lucy. Habituellement, les heures de cours ne la dérangeaient pas plus que ça, au contraire. Elle qui avait longtemps reçu des cours à domicile et avait même parfois été contrainte de mettre ses études de côté afin d’exercer pleinement son activité, aimait beaucoup se rendre en classe. Et surtout, elle qui auparavant ne parvenait pas à aller vers les gens, commençait enfin à s’ouvrir aux autres.  Mais cette fois-ci c’était différent. Elle ne se sentait pas trop en forme, peut-être était-ce parce qu’elle n’avait pas beaucoup dormie la journée dernière. En effet, elle avait dû rejoindre sa mère, Katheline, en fin de matiné afin de déjeuner avec elle. Déjà, rien que le fait de passer plusieurs heures avec elle n’était pas facile, alors quand on avait peu dormi, cela devenait carrément épuisant. Sa mère était une femme gentille dans le fond, mais elle faisait passer ses  intérêts bien avant sa propre fille. Et à la longue, tout cela était devenu pesant pour la jeune femme. C’est d’ailleurs pour cette raison quelle s’était inscrite à l’académie Cross, pour échapper à tout cela. Mais Katheline restait tout de même sa mère alors il fallait bien que de temps en temps elle trouve un moment pour elle. Même si cela voulait dire passer tout un déjeuner à parler de statistiques, de tournées, de ventes de disques et de popularité ; tout ce qui la déprimait. C’était pour cette raison que Lucy n’était pas au mieux de sa forme. Et cela devait se voir sur son visage car avant le début des cours, une étrange femme était venue lui dire qu’elle avait une mine affreuse et lui avait donné une petite pilule qui la requinquerait. Sûrement l’infirmière…  Lucy avait gardé le comprimé avec elle, pensant que cela devait être une vitamine ou quelque chose de la sorte.

A la pause, voyant qu’elle se sentait de plus en plus fatiguée, elle avait décidé de l’avaler, se disant que cela la reboosterait pour le reste de la nuit. Mais cela n’avait pas eut beaucoup d’effets, elle se sentait toujours aussi épuisée. A la fin de son dernier cours, elle s’empressa de ranger le peu d’affaire qu’elle avait et de quitter la salle. Elle se rendit jusqu’à sa chambre, prête à s’affaler et dormir. Mais lorsqu’elle se posa sur son lit, l’envie de jouer du violon lui prit tout à coup, oubliant la fatigue qu’elle avait trainée toute la nuit. Elle avait besoin de jouer et de souffler. Il fallait croire que le peu de temps passer avec sa mère l’avait complètement déprimée et épuisée, et que la seule chose qu’elle voulait faire c’était s’évader avec son violon. Elle récupéra donc son instrument et décida d’aller pratiquer à l’extérieur afin de ne pas déranger ses camarades qui se reposaient dans leurs chambres respectives. Elle sortit de son pavillon et se dirigea vers le parc, un endroit qu’elle savait tranquille et peu visité à cette heure. Elle marcha un peu, cherchant un petit coin isolé et une fois trouvé, s’y installa. Elle avait choisi une petite clairière, cachée par les nombreux arbres qui l’encerclaient. Le ciel était dégagé et les étoiles brillaient, la vue était magique, bref cet endroit était parfait. Elle se mit accroupit et posa son étui au sol. Elle l’ouvrit et prit délicatement son violon entre ses mains, ainsi que son archet et se releva. Elle redressa son corps afin d’adopter une posture bien droite et détendit ses bras et ses épaules. Elle porta l’instrument entre son épaule et son menton et positionna l’archet au dessus des cordes. Elle prit alors une profonde inspiration, ferma les yeux et commença à jouer une mélodie particulièrement douce et mélancolique. [Ici la chanson]





" La seule vraie rébellion est la recherche du bonheur... " H. Ibsen


Dernière édition par S. Lucy Turner le Lun 15 Aoû - 1:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
avatar
Vous
Date d'inscription : 06/07/2016
Statut : Présent
Age : 29
Masculin
Messages : 71
Points R.P.G. : 4
15 à 20 lignes minimum


Statut : Cœur à prendre
Ma solitude n'a d’égale que mon coeur. J'ai perdu beaucoup, mais le destin à toujours ses raisons n'est-ce-pas ?

Anniversaire : 1 décembre
Humeur : Serien
Rang : Sang-d'argent - Bêta
Âge : 18 ans
Travail : Traker

MessageSujet: Re: Evénement Décret Royal} Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ? (Part 1 - Katsuaki K. & S. Lucy T. ) Dim 14 Aoû - 21:01



Katsuaki K. & S. Lucy T.
     
{Evénement}   Une pilule ?
     

     

Nous sommes déjà tard, je ne sais plus vraiment l'heure qui est. Je me demande encore pourquoi je suis ici. Je me nomme Katsuaki Kinoshita et je suis étudiant à l'académie Cross. Combien de foi l'ai-je dit ? Je ne sais plus et pourtant je le dis à nouveau, mais qu'est ce qui m'a pris de m'inscrire dans cette académie. Je ne suis pas de ce monde et je ne pourrais plus jamais regagner le mien. Comment ai-je pu penser que je retrouverais dans cette académie les personnes que j'ai laissées dans mon monde ? Ils ne sont pas passés comme moi par ces portails. Moi je n'ai pas eu de chance, le portail qui m'a amené ici c'est ouvert sous mes pieds. Vous comprendrez alors aisément que je n'ai pu éviter cette chute. Je n'avais fait pour moi, qu'une chute. Sauf que, autour de moi je ne reconnaissais rien, je ne comprends même pas que ce monde existe toujours avec l'état d'esprit qui règne majoritairement sur ce monde. Je pensais certainement qu'ici ce serait un peu comme chez moi. J'aurais dû me méfier, rien n'est pareil et l'académie de cette dimension est ….. Je n'ai pas de mot exacte pour la décrire, elle est à l'opposer de l'image que je m'en faisais chez moi. Le bon point de celle-ci est tout de même qu'elle aussi ne fait pas de séparation dans les heures de cours et permet ainsi de rencontrer tout le monde. Je vous avoue malgré tout, que j'ai eu peur. Peur ? Pourquoi, me dira-t-on ? Et bien simplement à cause du personnel qu'encage la direction. Je vous le jure, j'ai croisé avant m'a sorti une étrange jeune femme. Si je me souviens bien de sa tenue elle était sans doute l'un des infirmiers ou l'un des docteurs de l'académie. Elle était étrange et en savait beaucoup sur moi, comment douté qu'elle ne soit pas de l'académie ? Je l'ai écouté, elle m'a très bien décrit et cette pilule m'a paru alléchante avec les effets qui m'ont été annoncés, j'aurais dû me méfier. Il est trop maintenant.

C'est en début de soirée que je l'ai prise cette pilule, au moment où je suis sorti de l'académie et séchant ainsi mes cours. Je suis un Traker après tout et l'on me cherchait. Le défi était trop grand pour que je le refuse. Le combat fut rude, même mes pouvoir vampirique ne me furent pas d'une grande utilité. J'ai pourtant gagné ce combat, mais allez savoir pourquoi je les ai épargnés. Je suis sûr que c'est à cause de cette pilule. Me voici de retour à l'académie et bien sûr mes cours sont terminés. C'est un mal pour un bien étant donné que je suis blessé à la patte. Je la regarde tout en avançant et boitant, elle saigne encore un peu. Je ne me suis pas fait morde gentiment, il n'a pas rechigné un seul instant ce chien mouillé. J'étais encore en forme de loup, je voulais éviter que l'on voit un élève avec le bras en sang. Je passais derrière les arbres en surveillant à chaque fois pour que l'on ne remarque pas un loup gris dans l'académie. C'est alors que j'entendis le violon, je pris la direction de cette musique et de derrière un arbre j'écoutais. Puis poussait par la curiosité je passais la tête de derrière l'arbre pour découvrir la jeune femme qui jouait cette musique quelque peu envoûtante pour moi. J'ignorais ce que pouvait être cette mélodie et son titre, mais elle faisait frissonner mon corps de loup et mon âme. Sans m'en apercevoir je quittais lentement ma cachette sans m'approchait. J'entendais un écho de qui j'étais. Là, face à cette jeune femme et cette musique j'étais le loup solitaire qui a perdu tout ce qui était à lui et qui comptait pour lui. Le loup seul dans ce monde sans plus aucune attache. Je m'assois sur l'herbe face à la jeune femme et comme emportait par cette musique et ce que je ressentais de léger, hurlement ce mirent à sortir. J'exprimais ce que sous ma forme humaine je n'exprimais pas, cette mélancolie de mon monde. Je ne montrais jamais rien, mais là ce n'était pas la douleur de ma blessure qui parlait dans le langage des loups. C'était celle de mon cœur et de mon âme qui se laissait entendre avec la nostalgie de ce que j'ai perdu. Je ne mens pas quand je dis que cette mélodie est l'écho à mon Être.

     
Quel douce mélodie à mon âme ....A suivre ....

     

Fiche by © Katsuaki K.

     


A venir


Dernière édition par Katsuaki Kinoshita le Mar 16 Aoû - 17:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Actif
avatar
Vous
Date d'inscription : 26/06/2016
Statut : Présent
Age : 23
Féminin
Messages : 291
Points R.P.G. : 22
15 lignes minimum


Statut : Cœur à prendre
Asseyez-vous, fermez les yeux et laissez le son de mon violon vous faire perdre pieds...

Anniversaire : 29 décembre
Humeur : Ravie
Rang : Humain
Âge : 17 ans
Travail : Violoniste reconnue

MessageSujet: Re: Evénement Décret Royal} Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ? (Part 1 - Katsuaki K. & S. Lucy T. ) Lun 15 Aoû - 1:22




Lorsque Lucy jouait, plus rien n'avait d'importance pour elle à part la mélodie qu'elle produisait grâce à son violon. Elle semblait ailleurs, comme transportée dans un autre monde ; un monde où elle regnerait en maitre, où son instrument serait sa seule arme, sa couronne. Et cet instant ne faisait pas exception. Elle était tellement concentrée et perdue dans son univers musical qu'elle ne remarqua même pas la présence qui se rapprochait d'elle au fur et à mesure qu'elle jouait. Ayant l'habitude de donner des concerts devant des centaines de personnes, elle avait apprit à se construire une bulle lui permettant d'effacer la présence de son public, afin de ne pas céder au stress et au trac que cela lui produisait. C'est comme ça qu'une fille aussi timide qu'elle parvenait à jouer devant autant de monde, c'était son petit secret.

Cependant, quelque chose vînt interrompre sa prestation. Elle stoppa tout mouvement et rouvrit brusquement les yeux. Un hurlement était parvenu jusqu'à ses oreilles et l'avait sorti de son petit monde. Ce cri lui avait complètement déchiré le coeur tellement il était triste. Elle laissa tomber ses bras le long de son corps et baissa légèrement les yeux. Quelle ne fût pas sa surprise en aperçevant un loup face à elle. Cette magnifique bête était assise là, juste à quelques mètres d'elle. Quel étrange coïncidence de se retrouver face à un loup alors qu'elle jouait ce morceau précis, intitulé "Alone Wolf". Comme s'il avait été attiré par cette mélodie. Par réflexe, Lucy eut un mouvement de recul. Elle ne s'attendait pas du tout à cela. La première chose qui lui traversa l'esprit était que dans cette région du pays, il ne devrait pas y avoir de loup, et surtout pas d'un taille aussi impressionnante et peu commune. Mais d'où venait-il ? Ne sachant pas quoi faire, elle resta de longues secondes sans bouger, à observer l'animal ainsi que ses réactions. Mais en le regardant bien, un détail attira son attention. La pauvre bête semblait blessée. Sans le quitter des yeux, Lucy posa délicatement son violon et son archet n'avai'herbe. Prenant son courage à deux mains, elle décida de s'en approcher. Ne sachant pas comment il allait réagir, elle évita tout mouvement brusque lorsqu'elle s'approcha de lui. Pourquoi faisait-elle cela ? Elle même n'en avait aucune idée. Ce loup était mal en point et elle savait qu'elle pouvait l'aider. Et puis à première vue, il n'avait pas l'air dangereux. Pourtant, la logique voudrait que l'on se méfie et même que l'on s'éloigne de ce genre de prédateur, encore plus quand celui-ci est blessé, mais à ce moment précis, Lucy n'y pensait pas. Son instinct la poussait à aller à la rencontre de ce jeune loup. Était-ce de l'inconscience ? Non, elle savait que ce genre d'action était dangereux , mais il le fallait, c'était plus fort qu'elle. Elle fit quelques pas dans sa direction et tendit doucement sa main vers lui.

" N'es pas peur, je ne te veux pas de mal... " Lui dit-elle d'une voix douce pour ne pas l'effrayer, plongeant son regard dans le sien, souriant légèrement.


[Hors RP : j'adore cette chanson et je trouve qu'elle colle bien à ton personnage ^^ Ah et désolée s'il y a des fautes de frappe, j'ai écris ça à partir de mon portable alors c'est pas evident ^^"]



" La seule vraie rébellion est la recherche du bonheur... " H. Ibsen


Dernière édition par S. Lucy Turner le Lun 22 Aoû - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
avatar
Vous
Date d'inscription : 06/07/2016
Statut : Présent
Age : 29
Masculin
Messages : 71
Points R.P.G. : 4
15 à 20 lignes minimum


Statut : Cœur à prendre
Ma solitude n'a d’égale que mon coeur. J'ai perdu beaucoup, mais le destin à toujours ses raisons n'est-ce-pas ?

Anniversaire : 1 décembre
Humeur : Serien
Rang : Sang-d'argent - Bêta
Âge : 18 ans
Travail : Traker

MessageSujet: Re: Evénement Décret Royal} Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ? (Part 1 - Katsuaki K. & S. Lucy T. ) Dim 21 Aoû - 15:36



Katsuaki K. & S. Lucy T.
     
{Evénement}   Une pilule ?
     

     

J'étais envoûté, perdu dans le plus profond de mon âme avec cette mélodie. Je m'étais stoppé et accompagner à présent la mélodie de mes sons. Pourtant, brusquement la mélodie se stoppa. C'est ainsi que le loup que j'étais l'interpréta, c'est pour cela qu'il fut un temps où plus aucune réaction ne venait de moi. Pourtant, je finis par baisser le regard qui était sur le ciel pour me rendre compte qu'elle s'était reculée. Bien entendu, que pouvais-je penser d'autre ? Elle était humaine après devant le loup que j'étais. C'est parce que je suis blessé que je n'avais pas vraiment bougé davantage en la voyant bouger. Malgré tous mes sens finir par se remettre en action et par instinct je finis par reculer, mais c'est alors que ses mots m'arrêtèrent. Alors là, je n'en revenais pas, elle avait un loup devant elle et puisque qu'elle avait reculé c'était qu'elle l'avait remarqué ? Non ? Et puis le fait et tout de même que je ne suis pas de la même taille qu'un loup ordinaire. C'est pour cela que j'en fus amusé, mais aussi respectueux de son courage. J'étais blessé, mais ne dit-on pas qu'il ne faut pas approcher un animal blessé ? Donc, il y avait de quoi être respectueux de ce courage qu'elle montrait. Je m'arrêtai donc et m'inclinait devant elle.

Après s'être incliné je croisais son regard et je vis celui-ci se plonger dans le mien. Si elle avait été un loup-garou j'aurais pu ainsi parler avec elle. En lui laissant mon regard je me demandais bien si c'était pour ma blessure qu'elle s'approchait. Machinalement je tournais le regard vers ma patte, mais bien sûr c'était sans doute pour cela que son courage lui était venu. Je la regarde à nouveau, elle ne méritait pas que je la fuis, elle venait à moi en ayant vu ma blessure. Je resterais pour qu'elle puisse au moins m'approcher. Je ne bougeais plus pour ne pas l'effrayer à nouveau. Si je pouvais, je me serais transformé devant son regard pour reprendre ma forme humaine et la rassurer. C'était juste douloureux, je savais parfaitement que la blessure aller finir par se remettre d'elle seule. Une jeune femme comme il était de plus en plus rare d'en trouver chez les humains. Tout du moins dans mon monde, ici je ne pouvais pas le dire, puisqu'il était bien trop différent du mien, que pour donner une telle certitude. Clame, paisible, la musique m'avait réellement apaisé. C'est pour cela que pour une fois je laisse un humain s'approcher et lui permet de regarder, même de me toucher cette fois. J'approchais mon museau de sa main, tout en lui laissant toujours mon regard, quand elle fut assez proche pour cela. Je ne pouvais que lui montrait par des gestes, qu'elle n'avait rien à craindre de moi..

     
Je suis apaisait et calme A suivre ....

     

Fiche by © Katsuaki K.

     


A venir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Actif
avatar
Vous
Date d'inscription : 26/06/2016
Statut : Présent
Age : 23
Féminin
Messages : 291
Points R.P.G. : 22
15 lignes minimum


Statut : Cœur à prendre
Asseyez-vous, fermez les yeux et laissez le son de mon violon vous faire perdre pieds...

Anniversaire : 29 décembre
Humeur : Ravie
Rang : Humain
Âge : 17 ans
Travail : Violoniste reconnue

MessageSujet: Re: Evénement Décret Royal} Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ? (Part 1 - Katsuaki K. & S. Lucy T. ) Lun 22 Aoû - 19:33




Lucy était tout simplement captivée par ce loup peu commun qui se trouvait devant elle. Il était si fascinant… et magnifique. Elle n’en avait jamais vu en vrai et celui qui se tenait face à elle était des plus impressionnant, autant par sa taille que par son regard d’un bleu incroyablement envoûtant. Alors que Lucy avait reculée en le voyant, l’animal lui resta quelques instants sans bouger, comme s’il l’observait ; puis recula à son tour. Evidemment, si elle avait été surprise, il en était de même pour lui. Lui qui était blessé devait certainement se sentir vulnérable et pour un animal sauvage, notamment un loup, ce sentiment de faiblesse n’était sûrement pas acceptable. Au vu de la réaction de ce jeune loup, Lucy devait à l’évidence être une menace pour lui ; du moins c’est ce que pensait la jeune femme. Malgré cela, elle s’était quand même risquée à s’approcher de lui, espérant au plus profond d’elle qu’il se rende compte qu’elle ne lui voulait aucun mal. Cependant, l’animal fit quelque chose qui étonna la jeune Turner. Elle s’attendait à diverses réactions de sa part mais certainement pas celle qu’il venait de lui offrir. Ce loup venait tout simplement de s’incliner devant elle au moment ou elle s’avançait vers lui. Était-elle folle ? Ou hallucinait-elle ? D’abord elle rencontrait un loup dans un endroit où, en temps normal, on ne devrait pas en croiser ; mais en plus, celui-ci était d’une taille peu normale comparé aux autres. Et voilà que maintenant il… la saluait ? Peut-être était-elle en train de rêver…

Lucy cligna des yeux en le regardant, la main toujours tendu vers lui. Elle le vit posé ses yeux sur sa patte blessée  puis releva la tête vers elle. Comprenait-il qu’elle voulait l’aider ? Peut-être… Après tout, un animal est très intelligent. Et celui-ci semblait hors du commun. Il resta là, sans bouger ; à croire qu’il voulait lui faire comprendre qu’il acceptait qu’elle le touche. Enfin, c’est ainsi que Lucy le percevait ; et quand il approcha son museau de sa main, cela confirma sa pensée. Toujours son regard dans le sien, Lucy esquissa un sourire doux et bienveillant, heureuse que l’animal ne fuit pas. Elle effleura son museau du bout de ses doigts et remonta doucement le long de celui-ci jusqu’à atteindre le haut de sa tête. Elle posa délicatement sa main dessus et commença à le caresser tout doucement. Son poil lui était si agréable au touché qu’elle ne pouvait s’empêcher d’y glisser ses doigts. Elle s’installa à genoux dans l'herbe, devant lui. Elle descendit ensuite sa main le long de son cou et la passa sur son dos. De plus près, ce loup lui semblait encore plus imposant. Elle continua ses gestes affectueux encore un peu puis se recentra sur sa blessure qui saignait légèrement.

« Comment as-tu pu te faire cela ? Ce doit être douloureux… » Dit-elle en regardant sa patte. « Un garçon aussi fort que toi ne doit pas se faire marcher sur les pieds. Enfin… Les pattes. » Ajouta-t-elle en souriant.

Lucy lui parlait comme elle parlerait à un humain. Elle se disait que si quelqu’un la voyait bavarder ainsi avec un loup, on la prendrait pour une malade. Ne sachant pas trop quoi faire pour l’aider et n’ayant rien pour soigner cette blessure, elle décida tout de même de stopper ce saignement. Elle posa ses mains sur le ruban rouge qui ornait son uniforme, dénoua le nœud et le fit glisser hors de son col. Elle le passa alors autour de la patte du jeune loup. Tant pis pour son uniforme, elle trouvera bien un moyen de s’en procurer un autre. Elle le noua ensuite après s’être assurée qu’il était bien serré. Elle fit en sorte de ne pas lui faire davantage mal. Elle espérait que ce morceau de tissu suffise à faire en sorte que le sang s’arrête de couler.

« Voilà. Je sais qu’un nœud comme ça ce n’est pas très virile mais je pense que ca t’aidera. » Dit-elle en le regardant à nouveau dans les yeux. « Désolée de ne pas pouvoir faire plus… » Ajouta-t-elle en baissant un peu les yeux et reprenant ses caresses.

Elle se sentait légèrement triste d'être impuissante devant la blessure de son nouveau compagnon à quatre pattes. Mais, étrangement, elle se sentait également bien et posée. Peut-être était-ce à cause de ces poils si doux et cet atmosphère reposante. Si reposante que Lucy ferma les yeux quelques instants.Elle s'installa plus confortablement dans l'herbe et se laissa glisser au sol. Elle continuait ses caresses mais rapidement, la fatigue la rattrapa. Doucement, ses gestes se faisaient de plus en plus lents jusqu'à s'arrêter complètement. Lucy venait de s'assoupir.




" La seule vraie rébellion est la recherche du bonheur... " H. Ibsen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
avatar
Vous
Date d'inscription : 06/07/2016
Statut : Présent
Age : 29
Masculin
Messages : 71
Points R.P.G. : 4
15 à 20 lignes minimum


Statut : Cœur à prendre
Ma solitude n'a d’égale que mon coeur. J'ai perdu beaucoup, mais le destin à toujours ses raisons n'est-ce-pas ?

Anniversaire : 1 décembre
Humeur : Serien
Rang : Sang-d'argent - Bêta
Âge : 18 ans
Travail : Traker

MessageSujet: Re: Evénement Décret Royal} Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ? (Part 1 - Katsuaki K. & S. Lucy T. ) Mer 31 Aoû - 21:08



Katsuaki K. & S. Lucy T.
{Evénement} Une pilule ?


Je n'avais jusque lors encore jamais rencontrait une telle humaine, elle avait du courage et rien que pour cela elle méritait de pouvoir m'approcher. Que je ne m'échappe pas face à elle et qu'elle puisse me toucher. Le contacte de ses doigts sur mon museau, puis de sa main sur ma tête me sembla étrange et inconnu. Le loup que j'étais ferma les yeux devant les caresses de la jeune femme. Je découvrais une sensation que je n'avais pas encore connu, jamais. Il faut dire qu'avec le caractère qu'on me connaît dans des circonstances plus normal, je n'étais pas du tout ainsi. La situation actuelle est pour moi loin de mes habitudes. Rien n'était habituel depuis que j'ai rencontré l'étrange jeune femme en bouse blanche. Ce contacte provoqué un étrange bien être, pourtant je savais que ce n'était que des caresses que l'on pouvait faire à n'importe quel animal. J'oubliais que sous cette forme, j'en étais un. Les caresses éveillaient juste les sensations animal Que je n'avais jamais voulu ressentir. Le loup mal léché que j'étais, n'avait jamais accepté qu'on l'approche, montrant toujours les crocs. Accepter me faisais perdre un peu pied dans le monde humain. C'était un animal qui réagissait et dont la queue se mit à bouger devant sa seconde main glissait sur son cou et dans son dos. Je ne savais pas décrire vraiment la sensation, mais elle était aussi agréable que de sentir le vent faire bouger ma fourrure. Je ne remarquai pas qu'elle était à genoux à présent jusqu'à l'entendre et ouvrir le regard.

Et bien, si elle pouvait avoir la moindre idée de comment je me suis fait cette blessure elle n'en reviendrait pas. Un défaut qu'être mi-vampire et mi-loup-garou et mon caractère n'arrangeait en rien cela. En l'entendant dire qu'un garçon aussi fort que lui ne devait pas se faire marcher sur les pieds, le loup eut un sourire à la façon d'un animal. Il y avait de quoi, mais elle n'avait peut-être pas tord sur le fait de fort, puisqu'ils avaient dû s'y mettre à plusieurs pour le blesser ainsi. Je n'étais pas un Alpha, mais un Bêta et cela faisait de moi un loup qui était loin de se faire marcher sur les « pattes » et d'autant plus que je n'ai plus mon Apha dans ce monde. Il en devenait bien difficile de m'écraser et franchement qui aurait bien l'envie de me comptait dans sa meute ? Je crois bien que personne, mon caractère est loin d'être apprécié. Je la vis ensuite retiré son ruban, pour venir en entourer ma blessure. Je suivais du regard ce qu'elle faisait et durant un moment je restais à regard ce bandage rouge sur ma patte. Cela allait aider ma blessure à se remettre encore plus rapidement. Elle ne le savait pas, je n'en avais pas vraiment besoin. Ma blessure se serait remise quoi qu'il arrive. Pourtant, son geste venait de me toucher plus que je n'aurais pu l'imaginer. Je laissais ma tête se tournait vers elle. Je viens lui donner un léger et doux coup de tête pour qu'elle ne baisse pas les yeux ainsi et pour la remercier. Je m'allongeais un peu ensuite en la sentant reprendre ses caresses, posant doucement la tête sur ses jambes. Je fis bien attention de ne pas lui faire de mal à cela.

Tout était calme, paisible et je me laissais aller à la découvert du bien-être de recevoir des caresses sous cette forme. Je sentais bien les caresses diminuer, mais je ne bougeais pas. C'est comme si je cherchais à profiter jusqu'aux derniers instants. Je suis resté ainsi sans bouger durant un temps auquel je n'ai pas pris conscience, avant de lever la tête et la tourné pour voir qu'elle était endormie. Je choisis d'attendre encore un peu avant de bouger et de reprendre ma forme humaine. La magie me permettait d'être habillé de l'uniforme de l'académie. Ainsi habiller l'on ne voyait plus ma blessure. Je décidais de la regarder encore un peu avant de m'accroupir et de la prendre dans mes bras. Je me relevais en la portant, malgré mon bras. Elle avait fait attention à moi et la musique qu'elle avait joué résonner encore en moi. Ensuite, je décidais de la porter dans le but de ne pas la laissait seule à l'extérieur ainsi endormit, je pensais la ramener au moins à l'intérieur de son pavillon, bien qu'il me soit interdis. Je pris donc cette direction.

Je suis apaisait et calme A suivre ....



Fiche by © Katsuaki K.



A venir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Actif
avatar
Vous
Date d'inscription : 26/06/2016
Statut : Présent
Age : 23
Féminin
Messages : 291
Points R.P.G. : 22
15 lignes minimum


Statut : Cœur à prendre
Asseyez-vous, fermez les yeux et laissez le son de mon violon vous faire perdre pieds...

Anniversaire : 29 décembre
Humeur : Ravie
Rang : Humain
Âge : 17 ans
Travail : Violoniste reconnue

MessageSujet: Re: Evénement Décret Royal} Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ? (Part 1 - Katsuaki K. & S. Lucy T. ) Dim 4 Sep - 13:43




Ce loup avait vraiment quelque chose de spécial ; quelque chose que Lucy ne parvenait pas à décrire. Elle savait qu’il n’était pas comme les autres, elle le sentait. Pour un animal dit sauvage, il était bien trop à l’aise avec elle. Il la laissait le toucher, le caresser, et surtout il semblait aimer cela au vu de sa queue qui remuait dans tous les sens. Lucy était ravie que le peu de réconfort et de tendresse qu’elle pouvait lui apporter lui fasse un peu de bien et lui plaise. Elle s’installa ensuite à genoux dans l’herbe et s’occupa comme elle pouvait de sa blessure. Chose faite, et alors qu’elle avait reprit ses caresses, elle sentit le loup lui donner un léger et doux coup de tête. Lucy releva alors les yeux vers lui et le regarda. C’était comme s’il avait perçut la tristesse qu’elle éprouvait de ne pas pouvoir l’aider davantage. Ses actions et ses manières n’avait rien de normal pour un animal sauvage. Et quand celui-ci vînt poser sa tête sur ses genoux, elle ne pouvait que confirmer ce qu’elle pensait. Ce loup n’avait pas quelque chose de spécial, mais était spécial. Lucy esquissa alors un sourire tendre. Les yeux rivés sur lui, elle posa sa main sur sa tête et lui prodigua quelques caresses. Quel étrange coïncidence d’être tombé sur cet animal à ce moment précis. Le peu de tendresse que lui apportait ce loup lui faisait du bien, elle en avait besoin. Elle avait besoin de partager ce trop plein d’affection avec quelqu’un et, même si c’était avec un loup, elle en était heureuse. Il était bien l’un des premiers êtres vivants sur cette terre à avoir un peu d’attention et de considération pour elle ; et pour Lucy, cela était très important et la touchait profondément. Peut-être que ce qu’elle ressentait à l’encontre de ce loup était excessif et que, si quelqu’un savait tout ça, on la prendrait pour une fille qui n’est pas bien dans tête et inconsciente des risques. Plongée dans ce moment de bien-être, elle s’était allongée sur le sol et continuait ses gestes doux. Mais petit à petit, le sommeil s’emparait d’elle et elle avait finit par s’assoupir.

Lucy entrouvrit les yeux très légèrement. Elle avait sentit une chaleur envelopper son corps et se mouvoir. Encore un peu embrumée et pas tout à fait réveillée, elle ne savait pas ce qu’il se passait, mais elle se sentait bien dans cette position. Elle leva un peu les yeux et vit le paysage qui l’entourait bouger, comme si elle marchait. Sauf qu’elle ne marchait pas. Peut-être la portait-on. Elle détourna alors le regard et aperçut le visage d’un jeune homme ; un jeune homme qu’elle ne connaissait pas soit dit en passant. Elle n’avait jusqu’ici pas prononcé un seul mot, le temps que son cerveau fasse les connexions nécessaires et réagisse. Elle observait ce garçon et remarqua que, comme elle, il portait l’uniforme de l’académie. Il était donc élève et pour dire vrai, cela la rassurait. Au moins, elle n’était pas tombée sur un kidnappeur ou un psychopathe… Enfin, elle l’espérait. Après quelques instants de réflexions, elle comprit qu’il la portait dans ses bras. Elle se mit alors à rougir. Apparemment, il n’avait pas remarqué qu’elle était réveillée. Lucy restait silencieuse, le fait qu’un garçon la tienne ainsi dans ses bras la bloquait. Pas qu’elle n’aimait pas cette sensation, mais elle n’avait jamais encore vécu une situation comme celle-ci. Aucun homme, mise à part son père quand elle était enfant, ne l’avait prise ainsi et encore moins un si beau garçon. Elle ne savait pas trop comment réagir. Et puis, elle ne comprenait pas comment elle avait fait pour atterrir dans les bras d’un inconnu. Elle se souvenait de ce jeune loup, de ses caresses et de cette sensation de quiétude et de bonheur… Mais rien ensuite. Elle avait certainement dû s’endormir… Mais que s’est-il passé ensuite ? Avait-elle rêvée ? Non, cela lui avait semblé bien réel. Le loup avait dû finir par s’en aller et ce jeune homme l’aurait trouvé là, assoupie en plein milieu de la forêt. Encore une bonne histoire pour qu’on la prenne pour une folle de dormir dans un endroit pareil. Elle regarda à nouveau son porteur et se lança.

« Euh… Excuses-moi… » Dit-elle tout bas, presque en murmurant, les joues toujours aussi rosies.




" La seule vraie rébellion est la recherche du bonheur... " H. Ibsen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
avatar
Vous
Date d'inscription : 06/07/2016
Statut : Présent
Age : 29
Masculin
Messages : 71
Points R.P.G. : 4
15 à 20 lignes minimum


Statut : Cœur à prendre
Ma solitude n'a d’égale que mon coeur. J'ai perdu beaucoup, mais le destin à toujours ses raisons n'est-ce-pas ?

Anniversaire : 1 décembre
Humeur : Serien
Rang : Sang-d'argent - Bêta
Âge : 18 ans
Travail : Traker

MessageSujet: Re: Evénement Décret Royal} Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ? (Part 1 - Katsuaki K. & S. Lucy T. ) Mer 7 Sep - 16:55



Katsuaki K. & S. Lucy T.
   
{Evénement}   Une pilule ?
   

   

Je ne savais pas encore réellement ce qui m'avait poussé à faire ce que je suis en train de faire. Je sais bien que je me suis senti si bien et tellement apaiser. La mélodie raisonnait encore en moi et j'étais pour une fois totalement calme, jamais cela ne m'était arrivé. Je ne pouvais pas comprendre. Et puis, a quoi bon commencer à me torturer l'esprit pour cela. La jeune femme qui était dans mes bras n'était pas dangereux et pas une ennemie, je pouvais bien m'accorder un moment de répit et de faiblesse. Ma faiblesse était de me laissais attendrir par elle au point de ne pas pouvoir la laisser seule à l'extérieur.

Je n'avais pas vraiment remarqué son réveille. Je pensais surtout juste à arriver à ce pavillon et lui déposer. Elle n'était pas lourde, mais dans l'état où était mon avant bras. Il m'en serait reconnaissant de déposer son fardeau. Tout ce qu'il faisait c'est regardé droit devant lui sa destination. Heureusement que mon uniforme n'était pas blanc, car je sentais en lui demandant cet effort que mon sang voulait trouver le moyen de quittait le bandage qu'elle avait fait au loup. Je ne pensais pas que la magie, lui permettrait  de tenir et de devenir à la taille de mon bras. Je restais donc fixé sur ma destination, pour finir par me stopper.

Le murmure émanent de la voix que je connaissais bien à présent, celle de la jeune femme à la mélodie qui faisait écho à mon être venait de me parvenir. Je crois que j'ai été frappé surtout par le fait que ce n'était qu'un murmure dit très bas. Je me demande si un humain l'aurait remarqué ? Tout à l'heure j'entendais sa voix très nettement et la différence de volume là était flagrante comme si soudainement l'on avait forcé le son d'une radio à n'être plus qu'un murmure, alors que juste avant elle rayonnait pour tous ceux autour. C'était un peu déstabilisant pour celui qui l'avait entendu juste avant. En même temps je n'étais plus un loup face à elle, mais un humain. Mon regard lui aussi avait reprit sa couleur d'or. Enfin cela c'est ce que je pensais, car à l’intérieur de celui-ci reste un peu de l'éclat saphir de mon moi loup. La mélodie semblait avoir plus d'effet sur moi que je ne le pensais. Mon regard ce tourna alors que la demoiselle.

« Tu es réveillé, j'ai fait attention pourtant de ne pas troubler ton sommeil. »

Je lui souris pour la rassurer en la déposant doucement au sol. Une légère grimace passa sur mon visage dû à un mouvement qui venait de provoquer une douleur plus intense que les autres. J'en fermais les yeux, mais quelle idée avais-je eu de penser à son violon et son archet ? D'ailleurs ? Pourquoi j'en prenais tend d'attention ? Il allait falloir que je me réveille un peu, car à ce rythme mon bras allait prendre bien plus et mettre un temps inconsidéré à se remettre et par mon entière responsabilité. Je respirais calmement en ayant remonté mon bras pour qu'il soit contre moi et un peu levé vers le haut.

« Tu t'es endormi, je ne pouvais pas te laisser ainsi dans l'herbe à cette heure. J'ai ton violon. »

Il la regardait à présent de nouveau et lui tendit son violon après ses paroles. Sans réfléchir au fait que mon comportement, ajouté à mon regard pouvait amener des interrogations, je parlais naturellement. Peut-être trop comme si je la connaissais. Elle m'avait soigné et j'avais entendu sa musique, je l'avais laissé toucher le loup de je suis. Je ne me rendais pas compte que j'avais baissé ma garde envers elle.

   
Je suis apaisait et calme A suivre ....

   

Fiche by © Katsuaki K.

   


A venir


Dernière édition par Katsuaki Kinoshita le Sam 10 Sep - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Actif
avatar
Vous
Date d'inscription : 26/06/2016
Statut : Présent
Age : 23
Féminin
Messages : 291
Points R.P.G. : 22
15 lignes minimum


Statut : Cœur à prendre
Asseyez-vous, fermez les yeux et laissez le son de mon violon vous faire perdre pieds...

Anniversaire : 29 décembre
Humeur : Ravie
Rang : Humain
Âge : 17 ans
Travail : Violoniste reconnue

MessageSujet: Re: Evénement Décret Royal} Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ? (Part 1 - Katsuaki K. & S. Lucy T. ) Mer 7 Sep - 20:24




Lucy ne savait pas comment réagir face à cette situation. Elle ne savait pas si elle devait être gênée qu’un tel jeune homme la prenne dans ses bras ou bien flattée d’une telle attention. Son cerveau partait un peu vrille, son esprit était chamboulé et son calme semblait rapidement se transformer en un vent de panique. Le garçon, quant à lui, fixait droit devant lui. Il semblait concentré sur son chemin ce qui avait permit à Lucy de le détailler un peu ; ou du moins du peu qu’elle voyait de lui, c'est-à-dire son visage, son cou, ses épaules et le haut de son torse. Elle ne s’était pas trompée à son réveil, ce garçon était vraiment charmant. Elle remarqua ensuite la couleur de son uniforme, bleu foncé, comme celui de la StarClass. Elle se souvenait bien de ce détail après que sa nouvelle amie lui ait expliqué le fonctionnement de l’académie.

De son côté,  le jeune homme ne remarqua son réveil que lorsqu’elle prononça ces quelques mots. Ses paroles avaient d’ailleurs été si faibles, presque inaudibles, qu’elle se demanda comment il avait bien pu les entendre. Et quand elle vit son regard se poser sur elle et sentit ses joues s’enflammer encore plus qu’elles ne l’étaient déjà, elle aurait peut-être préféré qu’il ne l’entende pas. Elle cligna alors des yeux, son regard dans le sien ; puis les détourna rapidement. Elle était gênée, mais pas que. Le regard doré de ce jeune homme était magnifique, mais également intimidant. Et lorsqu’elle entendit le son de sa voix qui lui répondait, elle sentit son cœur battre un peu plus fort. Elle ne savait pas pourquoi elle ressentait cela. Elle se savait très timide, mais dans ce cas, sans savoir pourquoi, c’était différent. Et quand il lui sourit, cela n’arrangea en rien les choses. Il  la posa ensuite au sol délicatement et, pendant ce geste, Lucy se permit de lui toucher brièvement l’épaule comme si elle s’agrippait de peur de tomber. Elle savait pourtant qu’il faisait attention, cela se voyait, mais c’était un réflexe.

« M-merci… » Dit-elle doucement. « Ne t’inquiètes pas » Ajouta-t-elle en esquissant un léger sourire.

Au moment où elle parlait, elle remarqua une légère grimace sur son visage, ainsi que ses yeux se fermer. Avait-il mal ? Ou lui avait-elle fait mal ? Mon dieu, elle espérait que non. Elle sentit à nouveau la panique l’envahir de peur de lui avoir fait mal ou quelque chose dans le même genre.

« D-désolée si je t’ai fais mal !» Dit-elle un air inquiet et affolé sur le visage.

Elle baissa ensuite les yeux et les ferma quelques secondes histoire de se calmer un peu. Elle s’était répété encore et encore qu’il fallait qu’elle change, surtout au niveau de sa timidité et de son défaut à perdre son sang froid ; et à paniquer pour un rien lorsqu’elle est en présence de quelqu’un. Elle avait tout même passé une étape lors de sa rencontre avec Kisako, mais elle se devait de faire encore des efforts. C’est pourquoi elle inspira légèrement puis releva la tête vers lui. Toujours un peu rouge, elle esquissa à nouveau un sourire. En écoutant les paroles du garçon, quelque chose l’intrigua. Elle ne savait pas trop quoi, mais elle trouvait que sa façon de parler n’était pas celle de quelqu’un qu’on vient de rencontrer. Tout cela était un peu étrange… Elle sortit alors de ses pensées.

« Merci de t’être occupé de moi ainsi, désolée si je t’ai causé du dérangement. » Dit-elle en s’inclinant, un geste très respectueux pour elle.

Lorsqu’elle se redressa et qu’elle aperçut son violon, elle se mit à sourire. Un vrai sourire, sincère, grand, éclatant et chaleureux. Elle était heureuse de voir que son violon était là et qu’il n’avait rien. Elle l’attrapa alors et le serra contre elle. Elle regarda son instrument comme si c’était ce qu’elle avait de plus précieux au monde – chose qui était la vérité - puis leva les yeux vers le jeune homme, toujours souriante et le remercia à nouveau.

« Oh merci, merci ! J’y tiens énormément, je ne supporterais pas de le perdre…. » Dit-elle en regardant son violon affectueusement.

Elle souhaitait lui parler du loup qu’elle avait rencontré, mais elle ne savait pas trop comment aborder e sujet sans paraitre bizarre ou même un peu folle.

« Euhm… Dis moi… » Commença-t-elle. « … Tu… Tu n’as pas vu… Un loup ? »

Elle releva alors la tête et le regarda dans les yeux. Comme précédemment lorsqu’elle avait croisé son regard, les battements de cœur s’accélérèrent subitement. Elle passa rapidement sa main dans ses cheveux afin de remettre l’une de ses mèches derrière son oreille. C’était un geste qu’elle faisait par habitude lorsqu’elle était gênée. Et là, elle était gênée par cette question qui, pour ce jeune homme, ne devait avoir ni queue ni tête.

« Euh, oublies ça. C’est étrange comme question, n’y fais pas attention. » Dit-elle en souriant légèrement, un peu rouge, le regard détourné.

Elle se trouvait bête de réagir ainsi et de ressentir cela. Elle savait que ce qu’elle avait vu était réel, mais la peur qu’on ne le prenne pas au sérieux et qu’on la rejette pour ça lui faisait peur. Cependant, elle avait tenté de lui parler car, pendant quelques instants, elle avait l’impression de pouvoir parler librement avec lui ; d’être à l’aise. C’était une sensation étrange qui n’était pas désagréable du tout. Mais, peut-être s’était-elle fait des idées…


[Hors RP: désolée si c'est un peu long, j'étais à fond dedans, inspirée ^^"]



" La seule vraie rébellion est la recherche du bonheur... " H. Ibsen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Evénement Décret Royal} Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ? (Part 1 - Katsuaki K. & S. Lucy T. )

Revenir en haut Aller en bas

Evénement Décret Royal} Qui aura le courage de faire fondre et dompter le loup Katsuaki Kinoshita ? (Part 1 - Katsuaki K. & S. Lucy T. )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Legendary Knight Cross :: L'académie Cross :: ❝ Les Extérieurs ❞ :: ✔ Le parc-